• L'été

    L'été

    Je ne suis qu'un poète au fond de son jardin
    En cette fin de jour, le ciel se paradise
    De sillages légers brodés de mignardises
    En papillons volés au soir incarnadin
    Le crépuscule exulte et d'un geste soudain
    Je m'offre un grand pastel sous le ciel qui s'irise
    En croquant ce bonheur comme une gourmandise
    Dans le rêve fervent d'un plaisir anodin
    En robe de damas, l'heure de plénitude
    Etend sa traine d'or en toute quiétude
    Et moire l'horizon de tons à l'infini
    Je reprends mon parcours comme un chemin de ronde
    Je hume la langueur de ce monde béni
    Et dans ce paradis mon âme vagabonde

    L'été

    L'été

    L'été

    Été, violon rouge, nuage clair, un vrombissement de scie ou de cigale te précède, et sous son regard du ciel infini, marchant sur le sable, rayon par rayon, le soleil céleste, brûlent les semailles, crisse le blé, insectes bleus cherchent ombre, touchent la fraîcheur. Oh été abondant, charrette de pommes mûres, bouche de fraise dans la verdure, lèvres de prune sauvage, chemins de légère poussière, midi, tambour de cuivre rouge, et le soir repose le feu, l'air fait danser le trèfle, une étoile fraîche dans le ciel sombre, crépite sans brûler la nuit d'été.

    L'été

    L'été

    L'été

    L'été

    L'été

    L'été

    L'été

    L'été

    Avec toute mon amitié...


    votre commentaire
  • Voyage de lumière, de douceur, et de tendresse en une caresse à l'intérieure des tensions où les enveloppes s'ouvrent pétales après pétales afin de laisser jaillir en un doux filet une source de larmes joyeuse et silencieuse de ce feu d'amour embrasant les cellules avec la délicatesse de la rosée se transformant en océans multiples et Un où l'Amour se rencontre dans son propre miroir à la découverte de l'abandon dévotionnel d'une danse de lumière où les frontières disparaissent dans la sérénité.... très pure....Merci Pour Mère Terre...et ses vies....visibles et invisibles!

    Passage de 3000 rennes dans une puissante eau

    Faune et flore

    Avec toute mon amitié...


    votre commentaire
  •  

    Les saisons

    Les saisons

    L'aube naissante se profile à l'horizon.
    La forêt rêve encore, enveloppée d'un manteau de gouttes de rosée.
    A l'est, l'occident s'embrase sous les assauts de l'astre flamboyant.
    Les nuages deviennent roses, pourpres, luminescents.
    Tu te lèves à présent sous la forme d'un globe incandescent, dessinant un paysage pâle et des zones de lumières matinales.
    La chouette effraie vient de se cacher aux creux du vieux troène.
    Un murmure couvre le silence, le cours d'eau bruit, la cascade chuchote. Les appels fusent de l'orée aux clairières.
    Sous le couvert du cèdre centenaire, les écureuils s'ébattent à l'abri des regards perçants.
    Les oiseaux s'interpellent et clament leur joie en trilles et vols frénétiques.
    Un frémissement parcourt la végétation jusqu'au moindre brin d'herbe.
    La nature exulte et chante de bonheur car l'instant féerique approche.
    La Terre reçoit maintenant le baiser du soleil et le printemps sourit à l'hiver qui se meurt.
    Branches aux nues, feuilles au vent, des milliards d'arbres, toutes racines confondues tressaillent d'allégresse sous la montée de la sève.
    Débordants de vitalité, les mélèzes font résonner leurs troncs sur la note fa dièse. Les sycomores entonnent des sons de cors.
    Des voix flûtées émanent des hêtres discrets.
    Ce n'est qu'un concert libre et spontané, émouvant de vigueur, pur et champêtre.
    Tous célèbrent à leur façon l'aurore nouvelle.
    Notre présence sur cette planète sacrée n'a-t-il pas pour but d'adorer le Divin qui rayonne et révèle une de ses facettes par le jeu des saisons?
    Une vague d'énergie anime notre temple intérieur et l'émoi nous étreint.
    Le Cosmique nous parle son langage universel.
    Prenons conscience de cet appel vibrant!
    Laissons-nous emporter par ce flux vivifiant!

    Les saisons

    Les saisons

    Les saisons

    Les saisons

    Les saisons

    Avec toute mon amitié...

     


    votre commentaire
  • Varma artiste Indien, peint à la ficelle et à l'encre de Chine
    Voici une oeuvre créée en 4 minutes 

    Oeuvres d'artistes

    Teejay est une talentueuse créatrice de fonds d'écrans.
    Ses images sont tout simplement sublimes cool yes

    Oeuvres d'artistes Je la remercie de tout coeur pour ce magnifique partageOeuvres d'artistes

    COMMENT L'ARAIGNÉE TISSE SA TOILE... Extraordinaire

    http://www.espace-sciences.org/sites/espace-sciences.org/files/documents/animations-en-ligne/animaux/spiderweb/spiderweb.swf

    Avec toute mon amitié...

     


    votre commentaire
  • Seulement des japonais pour faire une telle chose ne pas oublier de monter le son cool

    Planet Earth seen from space

    COMMENT L'ARAIGNÉE TISSE SA TOILE... Extraordinaire

    http://www.espace-sciences.org/sites/espace-sciences.org/files/documents/animations-en-ligne/animaux/spiderweb/spiderweb.swf

    Avec toute mon amitié...

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique