• Le Parfum

    Le Parfum

    Lecteur, as-tu quelquefois respiré
    Avec ivresse et lente gourmandise
    Ce grain d'encens qui remplit une église,
    Ou d'un sachet le musc invétéré ?
    Charme profond, magique, dont nous grise
    Dans le présent le passé restauré !
    Ainsi l'amant sur un corps adoré
    Du souvenir cueille la fleur exquise.
    De ses cheveux élastiques et lourds,
    Vivant sachet, encensoir de l'alcôve,
    Une senteur montait, sauvage et fauve,
    Et des habits, mousseline ou velours,
    Tout imprégnés de sa jeunesse pure,
    Se dégageait un parfum de fourrure.

    (Charles Baudelaire)

    Le Parfum

    Tous les peuples de l’antiquité ont été de grands utilisateurs de produits parfumés. Les sumériens en faisaient déjà le commerce au IVème millénaire avant JC.
    L’Egypte antique a été une grande consommatrice de compositions olfactives, alimentée par d’importantes fabriques où l’on travaillait principalement la cannelle ou l’encens. L’usage en était à la fois religieux et profane. Les prêtres les utilisaient en fumigation dans les temples, technique consistant à placer des produits odorants (résine, épices ou bois) sur une source de chaleur. Les onguents et huiles étaient destinés à usage cosmétique ou médical. Ils étaient élaborés par la technique d’absorption, une base d’huile végétale ou graisse animale en contact avec des substances odorantes, fleurs ou résines, auquel on rajoutait des colorants.

    Le Parfum

    Le kyphi, parfum des dieux égyptiens

    Le Parfum

    Le kyphi est le plus réputé de l’Egypte antique. Les ingrédients sont combinés avec tant de raffinement et s’harmonisent si bien entre eux qu’ils créer toute une gamme de senteurs nouvelles aux effets hors du commun.
    Dans l'Ancienne Égypte, l'utilisation des parfums étaient chose courante. On utilisais l'encens dans les rituels et le kyphi avait, disait-t-on des propriétés médicinales.
    Le Kyphi était composé d'oliban, de myrrhe, de cannelle, de bois de santal,  de souchet, de genévrier, d'acore odorant,  de coriandre,  de mastic du lentisque, de storax, de raisin et de vin. Sa préparation durait des mois et s'accompagnait de rites et de prières.

    Le Parfum

    Avec toute mon amitié...

    A suivre...

     

    « Oiseaux Sqirl water reflections »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :