• Cathédrale de Strasbourg: Horloge astronomique

    Horloge astronomique

    Ce monument de 18 mètres est situé dans le transept sud de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg. C'est un des joyaux de la capitale alsacienne, tant pour la science et la technologie que pour l'art.
    Un ange sonne sur une cloche tandis que le second retourne un sablier et que quatre personnages, représentant les âges de la vie (de l’enfant au vieillard) défilent devant la Mort.
    Au dernier étage, ce sont les douze Apôtres qui passent devant le Christ. L’horloge indique bien plus que l’heure officielle puis qu’elle permet aussi de connaître le temps moyen 3, le jour 4, le mois, l’année, le signe du zodiaque, la phase lunaire et la position de plusieurs planètes. L’ensemble des automates se met en fonction à 12 heures 30, quand pour l'horloge il est midi.

    Horloge astronomique

    La première horloge
    Une première horloge avait été construite entre 1352 et 1354 dite des Trois Rois, mais elle a dû cesser de fonctionner au début du XVIe siècle.
    La deuxième horloge de Dasypodius
    En deux phases, entre 1547 et 1574, une seconde horloge a été construite par les mathématiciens Christian Herlin et Conrad Dasypodius, les frères horlogers Habrecht et le peintre Tobias Stimmer. Cette horloge était une horloge astronomique planétaire et indiquait donc le déplacement des planètes sur un astrolabe. Un calendrier perpétuel indiquait les fêtes mobiles sur une durée de 100 ans. Enfin, les éclipses à venir étaient peintes sur des panneaux.
    L’horloge de Dasypodius cessa de fonctionner peu avant la Révolution française et resta dans cet état jusqu’en 1838. Transformation de l'Horloge par Schwilgué
    De 1838 à 1843, l’horloge fut transformée par Jean-Baptiste Schwilgué (1776-1856), un Alsacien autodidacte qui après avoir été apprenti horloger, devint professeur de mathématiques, vérificateur des poids et mesures, et enfin entrepreneur. Schwilgué avait souhaité réparer l’horloge dès son plus jeune âge et cela resta une force directrice toute sa vie.

    Horloge astronomique

    Les fonctions de l'horloge
    La nouvelle horloge consiste en gros en de nouveaux mécanismes placés dans le buffet de la seconde horloge, datant du XVIe siècle. Tous les cadrans sont aussi nouveaux, mais l’horloge est dans son ensemble conservatrice, dans le sens où les fonctions de l’horloge de Schwilgué diffèrent peu de celles de l’ancienne horloge, sauf pour ce qui est du défilé des Apôtres qui n’existait pas auparavant. Pour le reste, il y a toujours un équivalent.

    Horloge astronomique

    Si vous êtes de passage, elle mérite un détour yes cool

    Horloge astronomique

    Avec toute mon amitié...


    votre commentaire
  • Le Docteur Albert Schweitzer

    Albert Schweitzer

    Albert Schweitzer, né le 14 janvier 1875 à Kaysersberg et mort le 4 septembre 1965 à Lambaréné, est un théologien protestant, musicien organiste, philosophe et médecin alsacien. Le Docteur Schweitzer est surtout connu pour son hôpital fondé en 1913 à Lambaréné au Gabon ainsi que pour ses travaux sur Bach et ses interprétations à l'orgue. Cela lui a valu de recevoir le pris Goethe en 1928 et celui du Prix Nobel de la Paix en 1952.

    Albert Schweitzer

    Albert Schweitzer

    Mr Schweitzer passa son enfance à Gunsbach. Jeune enfant, à neuf ans il se mit à l'orgue. Puis en 1893, il obtient son baccalauréat et commença ses études de théologie et de philosophie et étudia l'orgue . Le Jour de la Pentecôte 1896, il prit la décision qu'à l'âge de trente ans, il se consacrerait à un service humanitaire. Il passa ses doctorats de philosophie  en 1899 et de théologie en 1900. Puis il devient pasteur de l'Eglise Saint-Nicolas de Strasbourg.

    Albert Schweitzer

    Albert Schweitzer

    En 1902, il fut nommé chargé de cours à la Faculté de théologie de l'Université de Strasbourg. De 1903 à 1906, il fut directeur du Collegium Wilhelmitanum qui était le séminaire protestant de Strasbourg.En automne 1904, il lut un article dans le "Journal des Missions Evangéliques de Paris" et décida de devenir médecin et d’aller à Lambaréné. Pour financer la construction de son hôpital, il organisa de nombreux concerts d'orgues.

    Albert Schweitzer

    En 1905, il débuta ses études de médecine à Strasbourg. En 1912, il suivit l'enseignement de médecine tropicale à Paris. Promu Docteur en médecine en 1913, il partit pour Lambaréné en mars, en compagnie d'Hélène Bresslau qu'il avait épousée en 1912.
    Schweitzer resta en Europe jusqu'en 1924 puis retourna en Afrique où il reconstruisit et aménagea son hôpital de Lambaréné pour y recevoir des milliers de patients africains. En 1954, il inaugura le "Village Lumière" où il pouvait accueillir deux cents lépreux et leurs familles.

    Albert Schweitzer

    Ses distinctions:

    Prix Nobel de la paix en 1952
    Prix Goethe en 1928
    Chevalier de la Légion d'honneur en 1948
    Médaille d'Or du WWF en 1949
    Grand officier de la Légion d'Honneur en 1950
    Membre de l'Académie française des sciences morales et politiques en 1951
    Médaille d'or de la Ville de Paris en 1954
    Ordre du Mérite par la Reine Elisabeth II en 1955

    Albert Schweitzer

    Avec toute mon amitié...

     


    votre commentaire
  • Auguste Bartoldi

    Auguste Bartoldi

    Frédéric Auguste Bartholdi, dit Auguste Bartholdi, (né à Colmar le 2 août 1834, mort à Paris le 4 octobre 1904), est un sculpteur alsacien, auteur notamment de la célèbre Statue de la Liberté, offerte par la France aux États-Unis et placée ensuite sur Bedloe's island, à l'entrée du port de New York.

    Auguste Bartoldi

    Auguste Bartoldi

    Auguste Bartoldi

    Auguste Bartoldi

    Auguste Bartoldi

    Auguste Bartoldi

    Il étudia l'architecture, puis la peinture avant de s'initier à la sculpture. C'est à son succès à un concours ouvert par sa ville natale, Colmar, qu'il dut sa première oeuvre monumentale : la statue du général Rapp, inaugurée en 1856. A son arrivée dans la baie de New York, il imagina "!la Liberté éclairant le monde!". Des années furent nécessaires au comité de l'Union franco-américaine, présidé pour recueillir les souscriptions nécessaires à l'érection de cette statue de 33 m. Sa femme lui servit de modèle, sa mère prêta son visage. La statue est constituée de plaques de cuivre martelé, rivées et soutenues par une armature de fer imaginée par Gustave Eiffel. Elle fut officiellement offerte par la France en 1884. Une réplique se trouve à Paris, au pont de Grenelle.

    Auguste Bartoldi

    Dans la maison natale du sculpteur à l'origine de la Statue de la Liberté, le musée de Colmar conserve de très nombreuses œuvres, statues et maquettes de monuments d'Auguste Bartholdi (1834-1904).
    Le mobilier et les souvenirs personnels de l'artiste dont transparaissent le goût du symbolisme et l'obsession de la liberté qui a offert à New York l'un de ses plus beaux symboles.

    Auguste Bartoldi

    Auguste Bartoldi

    Auguste Bartoldi

    Avec toute mon amitié...

     


    votre commentaire
  • Colmar

    Colmar est une ville d'Art et d'Histoire au patrimoine architectural exceptionnel.

    Colmar

    Dès la nuit tombée, des illuminations nocturnes variables en couleur et en intensité révèlent au promeneur étonné mille et un détails architecturaux. Ses musées recèlent de véritables trésors et vous pourrez perdre un peu de votre temps libre à flâner dans le quartier de la Petite Venise.

    Colmar

    Colmar est pleine de charme tout au long de l'année, mais deux événements ponctuent de manière marquante le calendrier de la ville. Le plus connu demeure le marché de Noël, typiquement alsacien, qui anime le centre durant toute la période précédent les fêtes de fin d'année. Un peu plus avant dans la saison, Colmar vit au rythme du jazz à l'occasion de son Festival de Jazz, qui se tient chaque année au mois de septembre.

    Colmar

    Colmar

    Autre temps fort, la foire au vin de Colmar, ni plus ni moins que la capitale des Vins d'Alsace. L'occasion de découvrir les meilleurs crus alsaciens, qui pour beaucoup, ne sont pas produits bien loin de Colmar : la capitale du Haut-Rhin est un point de départ tout trouvé pour explorer la Route des vins d'Alsace, ses paysages de vignobles et ses villages médiévaux...

    Colmar

    Un petit creux ou autres envies ?

     Jadis et Gourmande

    Colmar

    Colmar

    Colmar

    Colmar

    Colmar

    TV7 Colmar

    TV7 Colmar est une chaîne de télévision locale de l'agglomération colmarienne. Elle est diffusée sur le câble.
    La chaine couvre les communes de Colmar, Horbourg-Wihr, Ingersheim, Turckheim et Sundhoffen, TV7 sera disponible à terme dans toute l'Alsace.

    https://www.tv7.fr/VOD/Entree-libre/Agenda-culturel-27-Novembre-3-Decembre-2017-un8xMUhhoQ.html


    Une pensée spéciale à ma très chère Elodie, tu vis à travers ta joie de vivre, ton sourire radieux, toujours affectueuse et tendre, ta vraie beauté est dans ta personnalité yes cool smile

    http://fr.viadeo.com/fr/profile/elodie.boetsch

    Colmar

     

     


    2 commentaires
  •  

    L'Alsace et l'oncle Hansi 

    Oncle Hansi

    L'Oncle Hansi

    Oncle Hansi

    Jean Jacques Waltz alias “Hansi” ou “Oncle Hansi” est né à Colmar en 1873. Illustrateur, Caricaturiste et Aquarelliste, Hansi est l’imagier le plus populaire d’Alsace.

    Oncle Hansi

    Oncle Hansi

    Oncle Hansi

    Oncle Hansi

    Oncle Hansi

    Oncle Hansi

    Ses dessins qui mettent souvent en scène des enfants, sont des représentations très modernes d’une Alsace fière de ses traditions, des qualités de son terroir et de ses produits.

    Oncle Hansi

    L’Oncle Hansi, décédé en 1951, nous fait partager au travers de ses livres, gravures, affiches, publicités et enseignes, son amour de l’Alsace.

    Oncle Hansi

    Oncle Hansi

    Oncle Hansi

    Oncle Hansi

    Avec toute mon amitié...

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique