•  Linzer Torte – Tarte de Linz

    Les Recettes de Mamama (4)

    La recette de la Linzer Torte est considérée comme l‘une des recettes de tartes les plus anciennes. La première recette de la Linzer Torte date d'un manuscrit de 1653 qui est conservé à l’abbaye d’Admont en Styrie. Dans ce livre de cuisine du XVIIe siècle, on trouve déjà quatre recettes différentes pour la Linzer Torte.

    Les Recettes de Mamama (4)

    La Linzer Torte "Tarte de Linz" est d'origine autrichienne, avec un tressage sur le dessus, elle est généralement à base de confiture de groseille ou de framboise en Alsace.
    Une recette autrichienne rappelant que le Sundgau fut jadis aux Habsbourg

    Les Recettes de Mamama (4)

    Merci infiniment à Véronique pour toutes les délicieuses recettes mis en partage, une réelle part de créativité qui valorise l'authenticité et le savoir-faire de ces plaisirs d'antan

    https://www.tv7.fr/VOD/Recettes/Recettes-Mamama-Linzertorte-l3zW7NUPS3.html

    Les Recettes de Mamama (4)


    votre commentaire
  • Le pain d'épices

    Les Recettes de Mamama (3)

    https://www.tv7.fr/VOD/Recettes/Recettes-Mamama-pain-epices-TVzbYOhFOM.html

    Encore une belle réussite du 3ème volet de Véronique, savoureuse recette du pain d'épices, mille MERCIS à elle

    Les Recettes de Mamama (3)

    Le pain d'épices, une longue et savoureuse histoire.

    Les Recettes de Mamama (3)

    Depuis l'antiquité, on apprécie les saveurs parfumées du pain d'épices.
    Dès le Xè siècle, les Chinois étaient friands de Mi-Kong (pain de miel), une spécialité composée de farine de froment, de miel, parfumé de plantes aromatiques et cuit au four.

    Les Recettes de Mamama (3)

    Par la suite, ce sont les croisés qui auraient ramené en Europe le secret de ce pain si spécial, dont la recette fut empruntée aux chinois par les arabes. Puis il a fallu attendre que la route des épices nous amène gingembre, cannelle, badiane, girofle…pour savourer enfin la recette actuelle du pain d'épices.

    Les Recettes de Mamama (3)

    Le pain d’épices d’Alsace se décline sous de nombreuses formes : coeurs, oursons, Mannelas... Les sujets sont alors formés par des emporte-pièces en métal.

    Musée du Pain d'Epices

    Les Recettes de Mamama (3)

    Les premiers pains d'épices sont sortis des fours en 1806 ...
    Les pains d'épices sont toujours préparés de façon artisanale selon d'anciennes recettes
    Dans cette ancienne grange dîmière sont exposés plus de 8000 objets qui retracent l'histoire du pain d'épices et nous racontent l'art populaire alsacien ...
    Bien sûr, quand on parle de pain d'épices ...on pense à Hansel et Gretel ...

    Les Recettes de Mamama (3)

    Joli ce pain d'épices en forme de coeur ...

    Les Recettes de Mamama (3)

    Les Recettes de Mamama (3)

    Avec toute mon amitié...


    votre commentaire
  • Petits gâteaux de Noël alsaciens appelés Bredelas

    Les Recettes de Mamama (2)

    Il existe une multitude de petits gâteaux de Noël appelés Bredelas. Ils forment à eux seuls une grande part du patrimoine culinaire alsacien, tant ils varient par leurs formes et par leurs saveurs.
    En dialecte, leur nom varie selon que l’on est Haut-Rhinois (bredala) ou Bas-Rhinois (bredele), "Bredela" vient du mot allemand "Brot" qui signifie "pain". Ce sont donc littéralement des "petits pains". Leur petite taille est leur point commun à tous, puisqu’elle ne dépasse pas 3-4 cm, que ce soit en hauteur, en largeur ou en diamètre.

    Les recettes de mamama (2)

    Mais il existe des bredelas spécifiques, ceux que l’on confectionne à l’approche de Noël, on les appelle les Winàchtsbredele (petits gâteaux de Noël). Selon un dicton alsacien : "Quand au crépuscule rougeoie l’horizon, on dit que c’est le Christkindel (l’enfant Jésus) qui allume le four pour faire cuire les bredelas".Traditionnellement, la confection des bredelas commence dès la fin novembre et se poursuit tout au long de l’Avent.

    Les recettes de mamama (2)

    Cela s’explique par le fait que, jusque dans les années 1950, les bredelas servaient aussi à décorer le sapin de Noël. Pendant longtemps, les décorations du sapin faisaient office de cadeaux : les bredelas et les petits pains d'épices étaient souvent les seuls présents que recevaient les enfants puisque les ingrédients entrant dans leur composition étaient rares et chers (farine blanche, fruits confits, épices, sucre de canne, beurre).

    Les recettes de mamama (2)

    Je remercie du fond du coeur Véronique pour la seconde partie présentée sur TV7 Colmar, pour l'authenticité du savoir faire traditionnel de nos succulentes recettes ancestrales de notre région Alsace.

    Les recettes de mamama (2)

    https://www.tv7.fr/VOD/Recettes/Recettes-Mamama-Bredalas-Ijf8xMFKaD.html

    Les recettes de mamama (2)

    Les recettes de mamama (2)

    Avec toute mon amitié...


    votre commentaire
  • Les Recettes de Mamama sur TV7 (Colmar)
    Un IMMENSE merci à Véronique pour ce merveilleux partage...régalez-vous ♥♥♥ yes cool

    https://www.tv7.fr/VOD/Recettes/Recettes-Mamama-Manalas-ABqRxGXPTP.html

    Le Mannala (ou Mannele) est une brioche chargée de symboles qui se consommait le soir de la venue de Saint Nicolas.
    En Alsace, les Mannala sont liés à la célébration du jour de la Saint-Nicolas le 6 Décembre depuis le XIIe siècle. Ils font parti des pains dits de la Saint Nicolas.
    De l'Alsacien "petit bonhomme", un mannala ou mannele, est une sorte de petit bonhomme de pâte briochée ou de pain au lait de 15 à 20 centimètres de hauteur, avec une grosse tête ronde et un corps ventru, les membres sont épais et courts et les yeux représentés par des entailles ou des raisins secs. Parfois décoré d'une pipe en terre ou en argile.
    Joliment dorés ils sont très appétissants.

    Les Recettes de Mamama

    Le Mannala fait parti des rituels de la Saint-Nicolas, sous sa forme classique ou sous la forme de diverses variantes. Il était consommé lors de cette célébration pour rappeler les trois enfants sauvés du boucher par le Saint.

    Les Recettes de Mamama

    Bien que destinée aux enfants et comme tant de contes et de comptines, une des légendes de Saint-Nicolas est plutôt effrayante.
    Comme il est dit dans la chanson, « ils étaient trois petits enfants qui s'en allaient glaner aux champs ».
    Un jour un paysan demanda à ses enfants d'aller dans les champs pour glaner les épis de blé laissés par les moissonneurs.
    La nuit les surprit. Perdus ils demandent l'hospitalité chez un boucher qui se mit aussitôt en devoir de les tuer, de les découper et de les mettre au saloir.
    Sept ans plus tard, Saint-Nicolas passant par là demande également l'hospitalité au boucher, et insiste pour manger le petit salé préparé sept ans plutôt.
    Pris de panique le boucher s'enfuit, et Saint-Nicolas ressuscite les trois enfants.
    Selon certaines traditions, le père Fouettard ne serait autre que le boucher de l'histoire que Saint-Nicolas, pour lui faire regretter ses méfaits, aurait condamné à l'accompagner lors de la distribution des récompenses, en lui assignant la tâche de punir les enfants désobéissants.


    La vie de Saint-Nicolas est remplie d'anecdotes souvent représentées dans l'iconographie religieuse.
    On accompagne la dégustation des Mannala de chocolat chaud pour les jeunes, de vin chaud épicé pour les adultes.

    Les Recettes de Mamama

    Les Recettes de Mamama

    Bonne Fête de la St-Nicolas

    Les Recettes de Mamama

    Les Recettes de Mamama

    Les Recettes de Mamama

    Avec toute mon amitié...

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Anis Bredele (petit four à l'anis)

    Anis Bredele (petit four à l'anis

    Ingrédients:
    750 g de sucre,
    800 g de farine,
    6 œufs entiers,
    25 g de grains d'anis,
    Un sachet de levure chimique.
    Préparation
    Monter le sucre et les œufs en mousse pendant 20 minutes au batteur jusqu'à obtenir une pâte qui tombe "en ruban" quand on la laisse couler du fouet. Cette préparation doit blanchir.
    Ajouter l'anis et incorporer à l'aide d'une spatule la farine tamisée.
    Sur des tôles beurrées, composer à la poche avec douille de 8 millimètres, des petits dômes de 2 centimètres de diamètre; La pâte ne doit en aucun cas s'étaler trop rapidement. Dans le cas contraire, ajouter les 100 grammes de farine.
    Laisser sécher pendant la nuit. Il doit se former sur la surface de la pâte une fine croûte blanchâtre.
    Cuisson
    Cuire le lendemain au four à chaleur moyenne  : thermostat 200° pendant environ 10 minutes.
    Le dessus doit rester blanc, ne donc pas le laisser se colorer. Les gâteaux à l'anis doivent gonfler comme un soufflé et se présenter comme sur un petit socle.
    Les pains d'anis se conservent très bien dans une boîte métallique.

    Anis Bredele (petit four à l'anis)

    Avec toute mon amitié...




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique